Cécifoot : écoute, concentration, espace


En France, les malvoyants et les aveugles peuvent pratiquer un football adapté à leur handicap sous le nom de Cécifoot. Un ballon sonore – à grelots – est utilisé pour les entraînements et les matches. Les joueuses et joueurs sont aussi guidés par la voix de leur coach.

En visite, à Nantes, dans le club Don Bosco. Anthony Heurteau -dirigeant totalement engagé pour cette pratique spécifique- nous a accueillis. Ce club nantais et son responsable avaient été récompensés en 2015 dans le cadre de la belle opération #SportResponsable pilotée par l’Assureur Générali. Le parrain de l’édition était Zinédine Zidane.

Comme tout groupe sportif, la séance commence par l’échauffement. Julie Lejallé et Khaled Ghrairi commencent à courir et sont guidés -à la voix- par leur coach. La notion d’espace et des repères est importante. Ce soir-là c’est le groupe des aveugles qui s’entraîne.

Cécifoot echauffement Julie et Rhaled

 

Anthony explique les prochains exercices qui vont être mis en place où chacun a un rôle permutant.

Cecifoot consignes exercices par Anthonu

 

Guillaume Gré en séance de tirs avec le brillant gardien de but Dylan Lemarié (valide) qui accorde du temps pour apporter ses conseils aux sportifs et son aide à Anthony.

Cecifoot Guillaume Gre

 

Anthony -grand pédagogue- donne des conseils pratiques à Rhaled pour que celui-ci puisse mieux appréhender le toucher de ballon avec la meilleure surface de son pied. L’accompagnement individualisé est nécessaire.

Cecifoot Rhaled et Anthony

 

 

Olivier Cailler de @telenantes était là pour  un reportage sur le club et notamment pour Jérôme Pénisson. En effet, le joueur de Don Bosco avait été appelé en avril en Equipe de France de Cécifoot pour une double confrontation contre la Pologne.

Cecifoot Olivier Caille telenantes Jerome Penisson

 

Enfin, pour le souvenir,  une photo du groupe, avec Dominique Crochu, ex-première Directrice de la FFF -en charge du web et du Digital-.  Depuis 2016, elle est membre du Jury de l’opération #SportResponsable.

Cette visite nous a appris beaucoup sur ces femmes et hommes sportifs. Si l’effort doit être constant pour pratiquer un sport, nous avons été impressionnés par l’énorme détermination, la concentration indispensable pour appréhender et apprécier : l’espace, le ballon, les partenaires et adversaires. Et on aura remarqué que l’humour ne manque pas…Au rappel répété d’une consigne -entre joueurs- l’un d’eux n’a pas manqué de répondre « Je suis peut-être aveugle…mais pas sourd… » Rires !

Des contraintes fortes pour progresser qui semblent démultiplier la motivation de chaque personne sur le terrain.

Un seul mot pour ce groupe -staff compris- : admiration. 

Cecifoot avec Dominique Crochu

 

Votre club, votre entité souhaite participer aux prix du #SportResponsable ?

Vite …renseignez-vous ! Le parrain est maintenant Sébastien Chabal.

Toutes les informations sur l’opération « Sport Responsable » -ouverte à tous les clubs de tous les sports- sont disponibles sur le site internet ainsi que sur la charte.