FIL DE TRIBUNES

#FootWorking : un excellent cru 2017 !

Adel Sabri

Footworking 2017 femmes connectees

#FootWorking est une idée de Marianne Gazeau – #CEO de Sésame – présidente de l’Association FootdElles. Le principe est de montrer en organisant un tournoi de football pour des femmes soit salariées ou entrepreneures que le sport est un moyen d’émancipation.

FootWorking 2017 Bordeaux Bordelaises

Après la partie sportive, des tables rondes ont lieu, avec des témoignages, des interventions de personnalités nationales et locales. Des échanges ont lieu entre le public et les intervenantes-ts. La première édition s’est déroulée à Lyon en 2016. La seconde était à Bordeaux samedi 25 novembre. (journée internationale de la lutte contre les violences aux femmes). La Fédération Française du Sport Entreprise (FFSE) est partenaire de cet évènement et pilote particulièrement la partie du tournoi.

Retour en images cette belle journée. Treize équipes étaient présentes…

FootWorking 2017 toutes les equipes

Dont un groupe d’anciennes internationales emmenées par Brigitte Henriques, vice-présidente de la FFF. Elisabeth Bougeard-Tournon (Ligue du Football Amateur)  était présente pour l’évènement.

Footworking 2017 anciennes bleues

Qualité de jeu, et conduite de balle reconnaissable de Laurence Richoux.

footworking 2017 Richoux

 Pilotée et animée par Fabienne Broucaret, CEO de MyHappyJob, la conférence « sport et femmes » est le théâtre de témoignages engagés et enthousiasmants. En ouverture, une vidéo de Laura Flessel, Ministre des Sports, encourageant toutes les initiatives « Sport et femmes ». 

Clara Maumont, startuppeuse CEO « Rallye des pépites« 

« Les femmes doivent prendre confiance en elles et se lancer. Nous avons toute notre place. Ne pas se mettre de freins. C’est incroyable ce qu’on peut faire. Allez-y ! »…

Footworking 2017 Clara Maumont

Dominique Crochu, Associée Digitaly 

« Entreprendre, c’est comme le sport : ni masculin, ni féminin. Nous ne sommes pas des sous-catégories du masculin. Je crois en la mixité et pas au clivage « au féminin ». Créez votre métier, votre emploi avec le numérique. Tout ce que vous faites, mettez toute votre passion, faites-vous plaisir ».

Footworking 2017 Broucaret Crochu

 Paoline Ekambi, ancienne internationale de basketball (254 sélections), co-fondatrice de SportailCommunity 

« On a besoin des hommes pour lutter contre les inégalités femmes-hommes. Les femmes ? Osez, envoyez-vous des ondes positives au cerveau. Ecoutez votre intuition, gardez l’idée du plaisir et allez au bout de vos rêves.

footworking 2017 Paoline Ekambi

Quelques autres verbatim

- Edith Maruejols, géographe. Ses études depuis de longues années sur les espaces dans la ville, les cours d’école l’amènent à ces conclusions « Les stéréotypes de genre, cela commence dès la cour de récréation. C’est un micro espace sociétaire très intéressant à étudier. Globalement, les filles n’ont pas le « droit » de jouer au football avec les garçons. La non-mixité dans les activités mène à la différenciation d’accès à l’espace ».

Bruno Boussioux, gérant d’entreprise en comptabilité. Sa société sponsorise une équipe féminine de basket. Il témoigne de l’énorme différence de sponsoring entre les équipes féminines et les équipes masculines. Donc, il fait ce choix de continuer d’accompagner financièrement des projets sportifs menés par et pour des femmes.

Carole Bretteville de la FFSE : « Devenir président.e de club, c’est déjà être un peu cheffe d’entreprise. Il faut beaucoup d’engagement. Le parallèle se fait souvent entre le sport et l’entreprise pour aller plus loin. On voit des ponts naturels entre les métiers dédiés aux sociétés et dans l’univers du sport.

Localement 

Intervention d’Arielle Piazza, présidente du Centre National Développement du Sport et adjointe au Maire (en charge de la jeunesse, des sports et de la vie étudiante) de Bordeaux. L’élue locale souligne « les difficultés réelles des sportives -côté amateurs- pour l’accès aux infrastructures. Que ce soit sur les horaires, l’éclairage, la disponibilité, et la non-fluidité entre les espaces sportifs…

Dans les spectateurs et participants à la conférence, on notait la présence de José Cervera, élu municipal de Cestas. Grand engagé et défenseur de la mixité dans ses deux sports favoris que sont la voile et le football, le dirigeant a apprécié la qualité d’organisation du tournoi et les témoins (hommes et femmes) de la conférence.

footworking 2017 Arielle Piazza

A l’issue de cette belle journée, des prix ont récompensé des entreprises en partenariat du réseau « Les Premières ».

Clôture de la journée (avant le cocktail) par Christine Aubère (membre du Comité de la FFSE), Marianne Gazeau et Fabienne Broucaret.

Footworking 2017 Marianne

GRAND COUP DE CHAPEAU A MARIANNE GAZEAU, pour son idée et surtout la réalisation d’une journée exceptionnelle qui restera dans les mémoires des hommes et des femmes présents.

Bravos à tous ceux et celles qui ont oeuvré de près ou de loin à l’organisation (communication, terrain, digital…)

L’édition 2017 restera comme un millésime formidable dans les mémoires…

Footworking 2017 Marianne Gazeau